Accueil | Rencontre avec le Directeur de l’école Eric Tabarly

Rencontre avec le Directeur de l’école Eric Tabarly

Ecole Tabarly

Ce jour, une rencontre bien sympathique entre le directeur des cours Eric Tabarly (Toulon) et François RAIMOND président de l’association nationale de marins et anciens marins (ANMAM) s’est déroulée au sein de l’école primaire Eric Tabarly (Boulevard Clovis Hugues).
Les deux responsables ont échangé sur les buts recherchés par l’un et l’autre. L’école privée dont le directeur tient la barre depuis 4 ans est un levier pour les enfants en devenir qui ont besoin d’un coup de pouce quel qu’il soit, scolaire, social, identitaire, relationnel, humain, etc. et le directeur de l’école sait faire à n’en pas douter. 
Mais qui est Charles DARD ?
 C’est un ancien marin, qui, comme capitaine de vaisseau, a commandé la frégate CASSARD (2016). 
Bien mais encore !…
La frégate CASSARD aujourd’hui réformée, et vouée à la démolition, avait pour ville marraine DIJON.
Oui et alors ?
 Le président de l’amicale des anciens marins de DIJON est Jean-Pierre ROUSSELOT également administrateur de l’ANMAM et qui sait recevoir dans sa belle ville. D’ailleurs l’ancien commandant de cette frégate s’en souvient bien car il a beaucoup apprécié le travail associatif  de JP Rousselot, nous a-t-il confié.
Mr Charles DARD est intéressé par les services que propose l’ANMAM pour tout ce qui touche la mer.
Il est vrai que, quotidiennement, il est rappelé aux élèves les valeurs de la République, patriotique, citoyennes et humaines.
Ces enfants d’origines très diverses ont droit à l’apprentissage des us et coutumes de notre bonne patrie.
C’est devant le portrait d’Eric TABARLY que les deux responsables ont posé pour illustrer cet article qui devra sous peu faire place à un second rendez vous qui permettra d’aller plus loin encore dans les rapports réciproques amicaux et fructueux. Nous retournerons à l ‘école à la rentrée pour avoir une vision d’ensemble de celle-ci en fonctionnement. Les inscriptions sont en cours et les places sont limitées alors si vous pensez être intéressé(e), rapprochez-vous du directeur il vous réservera le meilleur accueil.
Merci monsieur le directeur (et cher ancien marin) de votre accueil et de préparer la France de demain par un parcours original mais oh combien nécessaire.
Il ne reste plus qu’à trouver un nouveau bâtiment de guerre pour la ville de Dijon, car Jean-Pierre Rousselot se voit bien encore quelques années à faire le relais entre marins d’active et les anciens marins de sa ville.
Qui vivra verra…