Accueil | Arc de triomphe de Paris

Arc de triomphe de Paris

Cérémonie de ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu. Au cours de cette cérémonie nous avons associé les victimes de la catastrophe du 11 septembre (USA) par nos pensées en ce jour particulier. Un petit groupe de membres de l’ANMAM (association nationale de marins et anciens marins) conduit par François RAIMOND s’est retrouvé sous l’Arc de Triomphe (emballé par Christo) pour se recueillir ce samedi 11 septembre 2021 à 18 h 00. En effet, annuellement, l’ANMAM se rendra désormais à Paris pour continuer à honorer nos morts et perpétuer le devoir de mémoire. Notre groupe était constitué de 11 membres (1) venant de Rambouillet (78), Anneyron (26), Condrieu (69), Bailly-Romainvilliers (77), Ville de Paris (75), Orléans (37). Par un temps printanier, la cérémonie sous l’Arc de Triomphe a regroupé également d’autres structures associatives ou étatiques. Le président François RAIMOND a représenté l’ANMAM accompagné d’une délégation et a déposé une gerbe  (fleurs aux trois couleurs nationales) ornée d’un ruban tricolore avec mention de notre structure nationale. Il était assisté de Mr Aimé-Gabriel HABOUZIT (69) et Daniel MALERBA (26) qui ont, eux aussi, signé le livre d’Or de l’Arc de Triomphe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est toujours impressionnant de se retrouver sous ce monument compte tenu du lieu emblématique. C’est la garde républicaine qui avait détaché deux musiciens (clairon et tambour) pour assurer les sonneries réglementaires. La Marseillaise était chantée par l’ensemble des participants. Le président n’a pas manqué d’aller saluer les drapeaux et invités présents et remercier les commissaires et membres du comité de la flamme de la Nation qui ont participé et dont l’organisation leur incombe. Nos deux portes drapeaux étaient : Maevane FLAVIGNY (83) 20 ans – et Flavien M… (77) 17 ans accompagné de ses parents.

Quel honneur pour ces jeunes d’avoir la responsabilité de porter le drapeau (2) de notre structure nationale d’une part et de se retrouver en ce lieu d’autre part. Ils ont été pleinement à la hauteur de la tâche qui leur a été confiée. A l’issue, et comme bien souvent, le président a invité ce petit groupe à partager le verre de l’amitié hors protocole, moment où chacun raconte ce qu’il a vécu les minutes précédentes, se traduisant par de beaux échanges. Voila ce qu’il faut retenir de cette délégation qui a fait honneur à l’ANMAM.

Peut-être que l’année prochaine vous en ferez partie car comme le disait notre président il faut le vivre au moins une fois, tellement c’est émotionnel. Nous remercions celles et ceux qui, par leur présence, rendent dynamique notre association qui, comme vous le savez déjà, a une notoriété nationale et qui est reconnue à tous les niveaux.

(1) = limitation volontaire pour cause de pandémie et selon les consignes sanitaires imposées.

(2) = le drapeau s’est rendu à Lille le 18 juin, et Nancy le 7 septembre (transporté par notre président).