Accueil | Newsletter semaine 47/2022

Newsletter semaine 47/2022

SEMAINE 47

PENSÉE DU JOUR
BONHEUR À CEUX QUI PRATIQUENT L’ÉTREINTE
L’homme a besoin d’être un centre d’attention. C’est l’un des besoins les plus fondamentaux des êtres humains. Si on ne prend pas soin de lui, l’être humain meurt. S’il ne sent pas qu’il est important pour quelqu’un, au moins pour quelqu’un, toute sa vie devient insignifiante.
Aussi, l’amour est la plus grande thérapie qui soit. Le monde a besoin de thérapie parce que le monde manque d’amour. Dans un monde vraiment vivant d’amour, aucune thérapie ne serait nécessaire, l’amour serait suffisant, plus que suffisant.
Le Toucher est simplement un geste d’amour, de chaleur, d’affection. La sensation de chaleur qui se déverse de l’autre personne fait dissoudre de nombreuses maladies en vous, fait fondre l’ego froid comme de la glace. Cela vous fait retrouver l’enfance.
De nos jours, les psychologues sont bien conscients du fait que si un enfant n’est pas étreint, embrassé, il va manquer d’une certaine nourriture. Tout comme le corps a besoin d’aliments, l’âme a besoin d’amour. Vous pouvez satisfaire à tous les besoins matériels de l’enfant, lui donner tous le confort matériel, si les câlins manquent, l’enfant ne deviendra pas un être en pleine santé. Au fond de lui, il restera triste, ignoré, négligé, abandonné. Il aura reçu de bons soins, mais il n’aura pas été materné.
Il a été observé que si un enfant n’est pas touché , il commence à se replier sur lui-même, il peut même en mourir, bien que tout le reste soit à sa disposition. Sur le plan corporel, il reçoit tous les soins, mais aucun amour n’entoure l’enfant. Il devient esseulé, il devient déconnecté de l’existence.
L’amour est notre connexion, l’amour est notre racine. Tout comme vous respirez, pour le corps, c’est absolument essentiel : arrêtez de respirer et vous n’existez plus, de la même manière, l’amour est le souffle intérieur. L’âme vit par l’amour.
L’analyse n’y parviendra pas. L’esprit et la clarification, la connaissance et l’érudition n’y parviendront pas. Vous pouvez savoir tout ce qu’il faut savoir sur la thérapie, vous pouvez devenir un expert, si vous ne connaissez pas l’art d’aimer, vous restez uniquement à la surface du miracle de la thérapie.
Le Toucher est un simple geste d’unité, même le geste apporte une aide. Si ce geste est vrai, pas seulement un geste, mais votre cœur y est aussi présent, il peut être un outil magique, il peut faire des miracles. Il peut transformer une situation dans son ensemble, instantanément.
Quand vous aimez une personne, la seule verbalisation n’est pas suffisante, les mots ne suffisent pas, quelque chose de plus substantiel est nécessaire, les mots ne sont qu’abstraits. Vous devez faire quelque chose. Tenez la main, étreignez la personne, embrassez-la, prenez-la dans vos bras. Cela vous aidera tous les deux, si vous pouvez vous fondre tous les deux dans l’embrassade, vous allez redevenir plus jeunes, plus frais, plus vivants. C’est tout le processus de la guérison.
L’analyse est la voie du mental, le Toucher est la voie du cœur. Le mental est la cause de toutes les maladies et le cœur est la source de toutes guérisons.

UN DRONE DE LA MARINE PERDU EN MER
L’un des deux drones aériens à voilure tournante du type Camcopter S-100 embarqués sur le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre, déployé dans le cadre de la mission Corymbe dans le golfe de Guinée, s’est abîmé en mer début novembre alors que le bâtiment de la Marine nationale évoluait au large des côtes africaines. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de cet accident, indique une source militaire qui a confirmé hier à Mer et Marine la perte de cet engin.

UNE NOUVELLE FRÉGATE VENDUE A LA GRÈCE
La future frégate Belharra de Naval Group va être vendue à la Grèce. Construite à Lorient, elle vient d’être mise à flot. Le 7 novembre 2022, la société Naval Group avait sorti le grand jeu pour la présentation de sa frégate nouvelle génération à Lorient (Morbihan). Sous les yeux du ministre des Armées Sébastien Lecornu et du ministre grec de la Défense Nikos Panagiotopoulos, qui a passé commande pour trois exemplaires, celle qui est baptisée « Amiral Ronarc’h » a posé ses 4.500 tonnes sur l’eau du port de Lorient. La frégate de défense et d’intervention (FDI) doit constituer le fer de lance de la flotte de combat française avec les huit frégates multi missions (Fremm) déjà mises en service. La Marine française en a déjà commandé cinq.
Cela répond partiellement à l’article concernant notre flotte de la semaine écoulée. Mais encore une fois, nous constatons que nous construisons, avec un savoir-faire remarquable, pour les autres nations, et notre Marine attendra.

LES PREMIERS BATEAUX
Les bateaux ont servi de moyen de transport depuis des milliers d’années. La colonisation précoce de l’Australie il y a plus de 40 000 ans, des découvertes en Crète datées de 130 000 ans et à Flores datées de 900 000 ans, suggèrent que des bateaux ont été utilisés depuis la préhistoire à des fins commerciales et militaires.
Les premiers bateaux auraient été des pirogues, et les plus anciens bateaux trouvés par fouilles archéologiques datent d’environ 7 000 à 10 000 ans. Le plus ancien bateau jamais découvert, le canoë Pesse, a été trouvé aux Pays-Bas, c’est une pirogue faite à partir de tronc d’arbre évidé de Pin sylvestre (Pinus sylvestris) qui a été construit entre 8200 et 7600 av. J.-C. Ce canoë est exposé au Drents Museum à Assen, aux Pays-Bas.
D’autres pirogues très anciennes ont également été retrouvées comme des radeaux datant d’environ 8 000 ans. Un bateau en roseau vieux de 7 000 ans a été découvert au Koweït. Des bateaux ont également été utilisés entre 4000 et 3000 av. J.-C à Sumer, en Mésopotamie antique (actuel Irak) et dans l’Égypte ancienne.

UN NOUVEAU PORTE DRAPEAU
Nous sommes heureux de compter un porte-drapeau de plus à l’ANMAM en la personne de Mr Christian SOUILLOT ancien Lieutenant de vaisseau. Il a récemment participé à la cérémonie du 11 novembre à LA LONDE LES MAURES. Le premier magistrat de la ville annonçait dans son discours que c’est à LA LONDE LES MAURES que cette cérémonie rassemble le plus grand nombre de personnes dans le Var. Nous étions sur place et on a pu vérifier l’exactitude de ses propos.
Merci à Christian SOUILLOT (83) de son dévouement pour l’ANMAM et d’autres, qui ont la fibre patriotique, peuvent l’imiter (contact@tous-les-marins.org). Merci aussi à Guy HABLOT (54) qui s’est proposé également.

Christian SOUILLOT, nouveau porte-drapeau

SNCF : CARTES AVANTAGES POUR SENIORS à -50%
jusqu’à la fin de ce mois – à ne pas raté pour celles ou ceux qui voyagent par le train – très vite amortie – en un ou deux voyages seulement. (24.50 euros au lieu de 49 euros).
(se rendre dans votre gare SNCF avant le 28 novembre ou voir le site de la SNCF).

SOUS MARINS RUSSES REPOUSSÉS PAR CES VEDETTES

En mer Noire, la guerre fait rage. Le président russe, Vladimir Poutine, a notamment envoyé plusieurs de ses redoutables sous-marins nucléaires au large de l’Ukraine.
Malgré l’imposante flotte russe, au fil des mois, l’Ukraine est parvenue à la faire reculer, notamment grâce aux livraisons d’armes de l’Occident. Six autres bateaux doivent désormais aider l’Ukraine à étendre sa domination maritime. Comme l’expert naval américain H. I. Sutton l’écrit sur Twitter, les bateaux américains ultramodernes Defiant naviguent déjà aujourd’hui en mer Noire.
Ces navires de combat de seulement 12,2 mètres de long présentent un design spécial et atteignent des vitesses allant jusqu’à 75 kilomètres par heure. Ils sont extrêmement maniables et ont donc un avantage sur les grands bateaux de la marine russe, qui sont aussi nettement plus lents. Ceux-ci sont en outre équipés des technologies radar les plus récentes afin de détecter les menaces cachées sous la surface de la mer.

GÉANT DES MERS A PRIX FOUS
Storylines, une société américaine, est en train de construire un luxueux navire de croisière résidentiel qui naviguera dans le monde entier à partir de 2025. Ses futures résidences sont mises en vente. Prix minimum : 1 million de dollars.
Un gigantesque et luxueux navire de croisière d’environ 11 étages, se présentant comme « écologiquement durable », propose des appartements à vendre entre 1 et 8 millions de dollars. Il voyagera dans le monde entier à partir de 2025, rapporte CNBC, dimanche 6 novembre. Le méga-paquebot « MV Narrative » de Storylines, qui abritera des suites de luxe, comporte 547 résidences privées. Avec ses 230 mètres de haut, l’édifice décrit comme « le premier navire de résidence privée écologiquement durable au monde » aurait coûté à la société américaine, dont le siège social est situé à Miami, près de 1,5 milliard de dollars.
Qu’y trouvera-t-on ? Des appartements, aujourd’hui en vente pour la durée de vie du bateau (estimée à 60 ans) ou pour un bail de vingt-quatre ans, qui comprennent entre une et quatre chambres avec balcon et vue sur la mer, mais pas seulement. Tout un complexe de services sera mis à la disposition des résidents – le navire peut en accueillir, en théorie, près d’un millier. On y retrouve des éléments communs aux croisières de luxe, comme une vingtaine de restaurants et bars, plusieurs piscines, un spa, un bowling, une micro-brasserie, un cinéma, une salle de sport, une salle de fitness en plein air avec « sports de raquette, solarium de yoga et piste de course », listent nos confrères. Mais les voyageurs pourront également accéder à un bureau de poste, une école, une bibliothèque, un hôpital, une clinique anti-âge, une banque et des espaces de bureaux. Une marina permettra aussi aux résidents de garer leurs jet-skis et bateaux.
En quoi est-ce un paquebot « écologique » ? Il fonctionnera au gaz naturel, ce qui lui permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 25 %, par rapport aux moteurs fonctionnant au diesel, expliquent nos confrères. Selon Storylines, les déchets des résidents seront convertis en énergie et des fruits et légumes seront cultivés dans un espace prévu dans le paquebot, alimenté par l’énergie solaire.

Première sortie en mer du plus grand paquebot du monde

RÉUNION EN VISIOCONFÉRENCE DES RÉFÉRENTS DÉPARTEMENTAUX
Les référents de l’ANMAM de tous les départements de métropole se réuniront en visioconférence le mardi 6 décembre 2022 à 18 h 30 à l’invitation par un lien envoyé pour se connecter.

L’ARBRE DE LA PAIX
Mr Batiste ACHERE, le référent départemental de l’ANMAM pour le Pas de Calais a planté le 11 novembre, l’arbre de la Paix dans l’établissement scolaire où il a fait une partie de ses études.

En compagnie d’un membre de l’établissement scolaire et un ancien combattant, il a participé à cet événement en présence des drapeaux d’associations patriotiques locales.

GALETTE DES ROIS (ÉPIPHANIE)

GALETTE DE L’ÉPIPHANIE 

Chers adhérents et amis du monde maritime,
Le 7 janvier 2023, un moment entre nous pour fêter la nouvelle année et la fête de l’épiphanie. Nous vous proposons entre nous un repas (couscous royal) et la dégustation de la galette des rois en guise de dessert. On pourra danser si cela vous tente.
Comme le veut la tradition, cette journée rassemble un bon nombre d’adhérents et leurs amis pour lever le verre de l’Amitié. Les inscriptions sont enregistrées en cliquant sur le lien : https://www.helloasso.com/associations/anmam/evenements/repas-et-galette-de-l-epiphanie
L’animation musicale a été confié à BERTINO notre chanteur franco-italien qui a assuré, avec succès, en septembre dernier, la soirée avec nos amis anciens marins italiens.

Tarif comprenant le repas, la galette des rois, et l’animation musicale.
Adhérent : 26.50 euros et Non adhérents : 29.50 euros.
Inscriptions par courrier également (jusqu’au 15 décembre 2022) à l’adresse :

ANMAM – Boite postale 52 – Mairie Annexe – 83220 TOULON.

Chaque fève découverte donne droit à un cadeau de l’ANMAM
Places limitées à 50 personnes (capacité d’accueil du restaurateur)

A la chandeleur, l’hiver se meurt ou prend vigueur

IDENTIFICATION RENDUE PLUS DIFFICILE DE NOS BÂTIMENTS DE GUERRE
La Marine Nationale efface les marques de coque de ses bâtiments.
La Marine nationale commence à effacer les noms et numéros de coque de ses bâtiments de surface, à l’instar de ses sous-marins (photo jean-Louis Venne).
Rendre plus difficile l’identification des unités de la flotte française par l’adversaire. C’est l’objectif d’une expérimentation que débute la Marine nationale, qui commence à masquer les principaux signes distinctifs de ses bâtiments de combat.
Mer et Marine a ainsi constaté hier que l’une de ses frégates multi-missions (FREMM) basées à Toulon venait de subir d’inhabituels coups de peinture. Ses numéros de coque à la proue et à la poupe ont disparu, alors que son nom à l’arrière est masqué.
Par beau temps et de près, comme c’est le cas ici avec les photos de Jean-Louis Venne, les puristes déduiront rapidement qu’il s’agit de l’Alsace. Car, même sans le D656 noir et les lettres blanches bien visibles qui frappaient sa coque, c’est actuellement la seule FREMM disposant d’une mâture « taille de guêpe » stationnée dans la base navale varoise.
Quand sa jumelle la Lorraine, qui va arriver du chantier Naval de Group de Lorient, aura rejoint Toulon et qu’elle aussi aura perdu nom et numéro, l’exercice sera plus compliqué.
Et quand ces FREMM à capacité de défense aérienne renforcées (FREMM DA) disposeront toutes les deux de la même conduite de tir, l’identification n’aura plus rien d’évidente. Il en sera de même lorsque les autres FREMM, à l’image de la Provence et du Languedoc basés à Toulon et qui sont également extrêmement proches visuellement, seront à leur tour anonymisées.
On imagine facilement la difficulté supplémentaire que cela représente en pleine mer pour un aéronef chargé de relocaliser et identifier les bâtiments, ce qui est déjà loin d’être facile selon la météo, la luminosité, la présence de brume et la distance…
Source et suite © Mer et Marine https://www.meretmarine.com/…/la-marine-nationale…

FONDATION ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY

l’ANMAM bouge…..bougez avec elle…….

A la semaine prochaine (semaine 48).

Le comité de rédaction.
0659434210