Accueil | Newsletter semaine 4/2022

Newsletter semaine 4/2022

PERMANENCES DE L’ANMAM sur RDV
Dans le Var : Tél 06 14 19 86 54
Le 27 janvier 2022 à LA VALETTE DU VAR salle petit couros (Les espaluns) de 10H à 12H;
le 1er février 2022 à la maison du combattant de 10 h à 12 h au PRADET place du 8 mai 1945 (ancienne gare SNCF) – repas à l’issue pour celles ou ceux qui veulent bien se joindre à la gouvernance. (inscription avant le 26 janvier par mail : contact@tous-les-marins.org)

CONFERENCE LE 26 JANVIER 2022 A DISTANCE
Cycle de conférences en Visio
L’AA-IHEDN-RN vous invite le mercredi 26 janvier à partir de 18h00 à suivre en visio une conférence qui aura pour thème:
La Méditerranée, une mer très partagée…
Par le capitaine de vaisseau (er) Georges GERONDE, Président de l’antenne de l’Université inter-âges de Normandie d’Alençon. Il y donne régulièrement des conférences et participe ponctuellement aux stages géopolitiques Éducation Nationale de l’académie de Lille.
En Méditerranée, la terre n’est jamais très loin. Mais ce n’est pas une raison pour ne considérer que la terre, comme le font souvent les géographes ou les stratégistes, et n’accorder à la dimension maritime qu’une place secondaire.
L’intervenant dressera un état des lieux partiel en vous proposant quelques éclairages sur la géopolitique maritime méditerranéenne.
(Durée : 1h30 questions comprises).
Inscription par retour de mail impérativement avant 12h le jour de la conférence. Connexion à partir de 17h45.Un lien d’accès vous sera envoyé avant la conférence.
Contact: Didier DAMIENS-Secrétaire de l’AA-IHEDN-RN – didami263@gmail.com tel : 06.28.80.22.25

GALETTE DES ROIS – LOTO – TOMBOLA
Afin de renouer avec les bonnes vieilles traditions, nous vous invitons à participer à la galette des rois le 30 janvier 2022 à 14h00.
Inscription et renseignements en cliquant sur le lien suivant: https://www.helloasso.com/associations/anmam/evenements/galette-des-rois-janvier-2022
LIEU : Base aérienne de Hyères – Espace Tradition de l’Aéronautique navale – (ancien carré officiers de la BAN HYERES) – document à fournir = carte d’adhérent de l’ANMAM.

L’ORDRE ILLUSTRE DES CHEVALIERS DE LA MÉDUSE
On sait tous que cet ordre illustre a été créé par des marins (1) du Roi Louis XIV et que les liens tricentenaires perdurent encore aujourd’hui entre l’ordre et la Marine. Être chevalier c’est représenté cet ordre illustre au quotidien et faire honneur aux grands vins des appellations de Bandol, Bellet, Cassis, Côtes de Provence, Coteaux Varois en Provence et Palette.
En janvier 2020, notre président, Mr François RAIMOND a été promu chevalier lors du chapitre de la Saint-Vincent (patron des vignerons) au Château Rasque (Vidauban -Var).
Depuis 6 personnalités ont été intronisés dans cet ordre en juin 2021 le vice-amiral d’escadre Xavier Baudouard, commandant le Force d’Action Navale, le capitaine de Vaisseau Eric Aujean, commandant la Frégate multi Mission Provence, le capitaine de Frégate Christophe Nielly, dernier commandant du ravitailleur VAR (aujourd’hui bâtiment désarmé et hors service actif), en juillet 2021 Mary Kirk, sommelière, Alan Bryden, président de la fédération internationale des confréries bachiques, et Marc Bayle, Préfet honoraire et membre du conseil municipal de BANDOL.
Selon la tradition, on ne peut pas être chevalier sans avoir procédé à la fameuse lampée « Lampe en main, allumée, portez-la à la hauteur de vos yeux, en en évoquant notre bien aimée Mère méduse…. lampons ». Ce n’est que dans quelques mois, en juillet 2022, au domaine de 110 hectares de Mme Aurélie BERTIN, Château Roseline (Var) « pour qui, vivre est un art », si les conditions sanitaires le permettent, que le grand maître convoquera les membres de la confrérie pour un prochain chapitre qui se réunira pour nommer d’autres chevaliers choisis par les commandeurs de l’Ordre. Les chevaliers en titre sont tenus d’y assister pour entourer les nouveaux promus.

  1. = dont Messire de Vauvré, intendant général de la marine à Toulon, grand bienfaiteur de l’Ordre en 1697.

VISIOCONFERENCE DES REFERENTS DEPARTEMENTAUX
Le mardi 2 février 2020 les référents départementaux du territoire national de l’ANMAM sont invités à participer à la visioconférence à 18 h 30 avec la gouvernance. Il sera traité les questions relatives à chaque département selon les échanges préalables avec le secrétariat de l’ANMAM. (secretaire@tous-les-marins.org) et du développement de l’ANMAM dans leur département.

LE CHANDELEUR A LA BRASSERIE DES PINS – IGESA LE PRADET (Var)

LANCEMENT DU CUIRASSE RICHELIEU : 17 janvier 1939
Construit à partir de 1935 à l’arsenal de Brest, le Richelieu est la réponse de la Marine nationale aux « cuirassés de poche » de la Marine allemande et aux bâtiments italiens de la classe Littorio. Navire de tête de la classe éponyme, long de près de 248 mètres, le Richelieu a un déplacement standard de 35 000 tonnes, le maximum autorisé par les traités de limitation des armements navals de l’époque. Son armement consiste notamment en 2 tourelles quadruples de 380 mm, placées à l’avant. En juin 1940, le cuirassé échappe aux Allemands en quittant Brest mais reste subordonné à la France de Vichy. Il fait face aux Britanniques à Dakar, subissant quelques dégâts, puis passe du côté des Alliés après le débarquement de ces derniers en Afrique du Nord. Remis en état et modernisé à New York, le Richelieu combat ensuite en 1944 et 1945 en océan Indien, contre les Japonais. Rentré en France au début de 1946, il mène diverses missions de temps de paix avant d’être mis en réserve en août 1959, puis désarmé en 1967.

C’EST PAS L’HOMME QUI PREND LA MER……
Regardez une carte du monde : 70% de sa surface est bleue, comme la mer. Malgré cela, l’histoire des hommes telle qu’on nous la raconte se concentre sur les 30% restants, les terres émergées, comme si la mer n’avait joué qu’un rôle secondaire dans cette longue aventure. Certes, la mer est restée longtemps inaccessible et il a fallu des millénaires pour que l’homme ait l’idée et les moyens de construire des bateaux, de les faire avancer, et qu’il sache s’orienter sur cette immensité dépourvue de repères. Ensuite, il a rapidement compris l’importance de la mer dans sa vie sociale. Grâce à elle, il peut atteindre des contrées lointaines, s’y procurer des denrées rares, se nourrir, s’enrichir, voyager. Plus l’homme progressait dans la maîtrise de la mer, plus il avait envie d’aller encore plus loin. Aujourd’hui encore, la compétition pour la maîtrise des espaces maritimes bat son plein entre les grandes puissances d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Selon, certains experts, nous parlerons de la mer de plus en plus dans la décennie à venir (commerce, stratégique) dans une partie du monde jusqu’ici assez paisible, mais qui frétille et…. il faut comprendre l’ASIE

Le comité de lecture vous propose de transmette les newsletter à vos amis pour une meilleure diffusion des actualités riches et variées.
A la semaine prochaine (semaine 5).
B
onne lecture.
Le comité de rédaction.