Accueil | Newsletter semaine 35/2022

Newsletter semaine 35/2022

 


NEWSLETTER 2022
Brest – Paris – Toulon

 

SEMAINE 35

Sommaire :
– Mémorial du débarquement et de la Libération de la Provence;
– Permanence de l’ANMAM dans le Var;
– Note d’Humour;
– Notre doyen tient bon la barre;
– Mission réussie pour la Frégate LANGUEDOC;
– Repas champêtre annuel en Côte d’Or;
– Record battu;
– Orages violents plus fréquents dans un avenir proche;
– SNLE;
– Fête de la libération au REVEST LES EAUX;
– Le groupe Jeanne d’Arc dans la lutte contre le narcotrafic;
– Nouveau Préfet Maritime à Cherbourg.

MÉMORIAL DU DÉBARQUEMENT ET DE LA LIBÉRATION DE LA PROVENCE
Il y a 78 ans : le Georges Leygues est touché. Présent au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 dans le secteur d’Omaha Beach, le croiseur français Georges Leygues, de classe La Galissonnière, 612 hommes d’équipage, va s’illustrer en participant à la couverture navale qui débloquera la situation des troupes stoppées sur la plage. Ciblant notamment de ses canons de 152 mm la batterie de Longues-sur-Mer dans le Calvados qui empêchait les unités américaines de progresser.
Le 15 août, le croiseur est présent au débarquement de Provence, au sein de la Task Force 85 de l’amiral Bertram J. Rodgers qui couvre le secteur Delta à Sainte-Maxime où débarque la 45e division d’infanterie américaine. À ses côtés se trouvent notamment le croiseur Montcalm et les contre-torpilleurs Le Terrible, Le Fantasque et Le Malin.
À partir du 17 août, les bâtiments de guerre de la flotte se déplacent vers Toulon afin de couvrir les divisions françaises de l’armée B qui progressent le long de la côte et dans l’arrière-pays pour libérer la ville. Les navires visent notamment les différentes batteries côtières du littoral et restent en liaison constante par radio avec les troupes de l’armée de terre, ces dernières sollicitant régulièrement des appuis feus pour détruire des points de résistance ennemis comme au Golf Hôtel de Hyères par exemple, qui barre la route à la 1ère Division Française Libre et contre lequel la Marine et l’artillerie enverront près de 6 000 obus jusqu’au 22 août.
Le 20 août, le Georges Leygues concentre ses tirs sur l’arsenal et s’approche très près du rivage pour augmenter la précision de ses feux. Il est alors pris pour cible par les batteries allemandes de Saint-Elme, quatre canons de 138 mm situés au niveau des Sablettes. Dans la journée, les batteries parviennent à le toucher sur sa poupe, mettant le feu à la soute arrière et entraînant seize blessés et un mort.
Le futur contre-amiral Léon Turc, (aujourd’hui décédé, ancien adhérent de l’ANMAM) alors enseigne de vaisseau de 2ème classe sur le Georges Leygues, témoignera dans un documentaire de 2014 de ces moments très éprouvants, extrait disponible dans la salle des armées alliées du Mémorial. L’association nationale de marins et anciens marins (ANMAM) organisera une visite fin septembre 2022.

PERMANENCE DE L’ANMAM DANS LE VAR
Le 6 et le 20 septembre de 10h à 12 h au PRADET;
Le 8 et le 22 septembre de 09h30 à 11h30 a LA VALETTE DU VAR.
Les visiteurs sont priés d’annoncer leur venue (contact@tous-les-marins.org) par mail car défaut , la permanence pourra être écourtée sans préavis.
C’est possible de venir renouveler l’adhésion lors de nos permanences.

NOTE D’HUMOUR
Quand on veut faire un nœud plat et qu’il est raté , on dit que c’est un nœud de vache….
Si vous avez des notes humoristiques à nous proposer, nous ne manquerons pas de les diffuser à travers votre newsletter.

NOTRE DOYEN TIENT BON LA BARRE
En juillet, toute la famille de Paul a voulu marqué un événement familial en lui offrant une mini croisière à bord d’un vieux gréement en Méditerranée à l’occasion de son quatre vingt dixième anniversaire.
Ce lyonnais est un passionné de voile depuis de nombreuses décennies. Il est notre doyen depuis peu et nous prenons plaisir à relater ce moment qu’il a apprécié. Quelques jours plus tard, en Corse, il effectuait ses sorties par mer calme avec son voilier qui le suit partout.
Bravo Paul, vieux marin de plaisance qui prend toujours grande satisfaction à sortir en Mer.

MISSION RÉUSSIE POUR LA FRÉGATE LANGUEDOC

REPAS CHAMPÊTRE ANNUEL EN C
ÔTE D’OR

ASSOCIATION NATIONALE DE MARINS
ET
ANCIENS MARINS

Association nationale reconnue d’intérêt général à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901
Affiliée à la FNAM (Fédération nationale André Maginot) GR 272
Membre de la Flamme de la Nation – Membre du Souvenir Français
Siège social : 24 bis boulevard Saint-Germain – tel 09 87 01 79 94 (standard)
www.tous-les-marins.orgmail : contact@tous-les-marins.org
Tel Brest : 06 14 19 86 54 – Tel Toulon : 06 59 43 42 10 – tel Paris : 07 66 77 14 47

S’UNIR POUR MIEUX AGIR

REPAS CHAMPÊTRE EN COTE D’OR

Le président de l’amicale de la Marine de Dijon et son équipe nous invitent à participer au repas champêtre qui se déroulera le 18 septembre 2022 à SAVOUGES (Côte d’Or)
Le repas complet : Apéritif bourguignon – paella – dessert – vin ( 3 couleurs) – café – est de 28 euros.
Vous pourrez vous inscrire en adressant votre chèque de participation à: 
AMICALE MARINE DE DIJON – 11 A Rue Mercier – 21000 DIJON – tèl 07 66 77 14 47

RECORD BATTU
Le service statistiques de notre hébergeur informatique nous annonce que nous avons eu 500 visiteurs au cours des 28 derniers jours. (oui, 500 tout rond surprenant mais c’est ainsi).
C’est un score en constante évolution grâce à vous et nous voulons vous remercier de votre fidélité et de parler de nous à votre entourage. Le mois prochain si l’on ne fera pas mieux (peut-être) surtout que l’on ne fasse pas moins, alors à vous de faire de votre mieux pour parler à vos proches et amis de votre association nationale de marins et anciens marins (www.tous-les-marins.org).

LES ORAGES VIOLENTS SERONT PLUS FRÉQUENTS DANS LE FUTUR PROCHE
« L’augmentation de la température de l’eau provoque des phénomènes extrêmes », a déclaré ce vendredi Christian Buchet, directeur du Centre d’études de la mer de l’Institut catholique de Paris, auteur de « Osons la mer » (éditions du Cherche Midi), après les violents orages qui ont touché la Corse, faisant au moins cinq morts et une vingtaine de blessés. La mer Méditerranée affiche des températures bien supérieures à la normale en cet été 2022.
France-info : La mer Méditerranée est très chaude cet été. Est-ce que c’est un facteur qui peut expliquer, au moins en partie ces orages ?
Christian Buchet : Bien évidemment.
En réalité, on s’intéresse vraiment à l’océan depuis pas si longtemps. Même dans la COP21 de Paris, l’océan a été un peu aux abonnés absents alors qu’il faut rappeler que les océans fournissent 50% de l’oxygène que nous respirons et ils absorbent 30% de nos émissions de CO2. L’océan n’est pas intact par rapport à ce que nous lui faisons subir. Oui, aujourd’hui, on sait que l’augmentation de la température de l’eau provoque des phénomènes extrêmes. Si vous prenez les Antilles, il n’y a pas plus de cyclones qu’avant, on est à peu près dans les mêmes quotas, mais les cyclones sont beaucoup plus violents. En Atlantique, on sait qu’on a une modification de l’orientation des courants et des vents. Nous voyons l’impact que peuvent avoir un ou deux degrés sur la majoration des orages. Donc, bien évidemment, le dérèglement climatique est une des causes qui contribue à majorer le phénomène.

SNLE
Les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins (SNLE)

Les SNLE de type Le Triomphant, basés à l’île longue, constituent la composante océanique de la dissuasion nucléaire.
Ils sont au nombre de quatre : Le TriomphantLe Téméraire, Le Vigilant et Le Terrible.

SNLE

Missions
Tapis dans l’océan, indétectables, dotés de 16 missiles portant chacun plusieurs têtes nucléaires, les 4 SNLE patrouillent successivement pour assurer la permanence à la mer de la dissuasion nucléaire. Ils sont regroupés au sein de la Force océanique stratégique (FOST). La dissuasion constitue l’ultime garantie contre toute atteinte à nos intérêts vitaux, quelles qu’en soient l’origine et la forme. La présence permanente d’un SNLE en patrouille, de deux si nécessaire, garantit à chaque instant la possibilité d’exécuter une frappe nucléaire qui serait ordonnée par le président de la République. Pour conserver la disponibilité requise, les SNLE sont armés par deux équipages repérés par des couleurs, bleu et rouge, comprenant 110 marins chacun. Tandis que les SNLE alternent les périodes de patrouille en mer et d’entretien à l’Île-Longue, leurs équipages successifs suivent un cycle où se succèdent les périodes d’entretien et d’entraînement, les patrouilles et les permissions.
Caractéristiques
Longueur : 138 mètres ;
Largeur : 12,5 mètres ;
Poids : 14.200 tonnes en plongée ;
Immersion maximale : 300 mètres ;
Motorisation : 1 réacteur nucléaire, 1 groupe turbo-réducteur de 30,5 MW ;
Équipage : 2 équipages de 110 marins (16 officiers, 85 officiers mariniers et 12 quartiers maîtres et matelots) ;
Armement stratégique : 16 missiles stratégique M51 ;
Armement d’autodéfense : 4 tubes lance-torpilles de 533 mm pour torpilles F17 et pour missiles SM-39 ; EXOCET antinavire à changement de milieu ;
Équipement : 1 radar, 1 sonar multifonction, 1 sonar remorqué d’écoute très basse fréquence, 1 système de transmissions par satellite, 1 système de combat SET ou SYCOBS.


SNLE_Schéma – © Marine nationale

Propultion

  •  Principale  
    Un réacteur à eau pressurisée Type K15  de 150 MW Un groupe turboréducteur. Une pompe hélice délivrant 41 500 cv (30 500 kW).

  •  Secondaire  
    Un moteur électrique de secours alimenté par deux diesels-alternateurs SEMT Pielstick 8PA 4 V 200 SM  x 950 cv (700kw).
    Armement

  • 16 missiles stratégiques M-51  

  • 4 tubes lance-torpilles de 533 mm qui peuvent lancer des torpilles F17 mod 2 de lutte anti-navires et anti-sous-marines ou des missiles SM 39  à changement de milieu contre buts de surface.

Équipements électroniques

  • Un radar Furuno (S 618S 619) ou Racal-Decca (S 616S 617)

  • Un sonar DMUX-80  

  • Un sonar DSUV-61 B  

  • Un sonar DUUG-7  

  • Une contre-mesures : détecteur ARUR-13  

  • Un système de direction de combat SET (ou SYCOBS sur S 619) 

Nos bâtiments
SNLE Le Terrible (S 619)
SNLE Le Vigilant (S 618)
SNLE Le Téméraire (S 617)
SNLE Le Triomphant (S 616)

FÊTE DE LA LIBÉRATION DE LA PROVENCE AU REVEST LES EAUX


C’est le 20 Août que LE REVEST LES EAUX fête la libération du village. Sur deux stèles le maire a déposé une gerbe, imité par des élus de LA VALETTE DU VAR, commune jouxtant le village, ou du DÉPARTEMENT DU VAR.
Le Maire Ange MUSSO a invité la population à lever le verre de l’amitié et à partager la traditionnelle soupe au Pistou qui a regroupé 480 convives sur la place du village. Un instant partagé entre les habitants du village qui se retrouvent à cet événement qu’ils ne manqueraient pour rien au monde. L’ANMAM comptait quelques membres à cette fête qui ont dignement représenter l’association.

LE GROUPE JEANNE D’ARC DANS LA LUTTE CONTRE LE NARCOTRAFIC


NOUVEAU PRÉFET MARITIME A CHERBOURG
Le vice-amiral d’Escadre Marc VERAN actuellement inspecteur du matériel nucléaire depuis le 1er septembre 2020 directement placé sous l’autorité du président de la République est nommé Préfet Maritime de la Manche et de la mer du Nord (par décision du conseil des Ministres du 23 Août 2022), à compter du 1er septembre 2022 en remplacement du vice-amiral d’escadre Philippe DUTRIEUX qui quitte le service actif après 39 ans de services dans la Marine Nationale, atteint par la limite d’âge. (59 ans) Il se retire à Brest.
Souhaitons la bienvenue dans la Manche au nouveau préfet maritime.

bonne lecture et vous êtes autorisés à diffuser

cette lettre d’information autour de vous.

L’ANMAM bouge…..bougez avec elle. …..

A la semaine prochaine (semaine 36).
Le comité de rédaction.
07 66 77 14 47