Accueil | Newsletter semaine 13/2022

Newsletter semaine 13/2022

SOUTENIR SON ASSOCIATION
https://www.helloasso.com/associations/anmam/evenements/soutenir-son-associatin-en-2022

RECHERCHE DE REPRESENTANTS SUR CERTAINS TERRITOIRES
Nous nous développons un peu plus tous les jours, mais nous souhaitons le faire avec la mise en place de référents départementaux sur certains secteurs aujourd’hui dépourvus. Toutes les bonnes volontés qui aiment s’investir au profit d’anciens marins dans une ambiance recherchée et oh combien conviviale, peuvent faire acte de candidatures par mail : (contact@tous-les-marins.org)

MUSÉE DE L’AVIATION
Le 16 juin 2022, nous avons réservé notre journée pour visiter le musée de l’aviation à Saint-Victoret. On y découvrira le monde fascinant de l’aéronautique, et son histoire grâce à une équipe de passionnés et d’anciens professionnels de l’aviation qui nous accueilleront. Au rez-de-chaussée, un hall d’exposition avec plus de 25 aéronefs anciens ou récents, à l’étage plus de 5000 maquettes, aux modèles réduits et à une salle de vidéo projection. Deux heures de visite, avant de prendre un repas ensemble et partir vers Aubagne pour se rendre au musée de la légion Étrangère. Un programme établi suite à la demande de nombreux adhérents qui voulaient avoir une activité de ce genre à la sortie de la crise sanitaire. «Vous l’avez demandé, nous l’avons fait». Notre seul but est de vous satisfaire. Renseignements : contact@tous-les-marins.org)

JOURNÉE EN CAMARGUE
Comme vous pouvez le constatez les beaux jours reviennent sans contraintes sanitaires. Nous vous proposons le samedi 07 mai 2022 une journée en Camargue entre nous (départ de TOULON).
– excursion en bateau avec repas à bord et arrêt dans une manade pour observer le travail des manadiers;
– circuit par le petit train des salines;
– visite du musée du sel.
D
épart à 06 h 30 parking des Lices (en bas) à TOULON, retour vers 19h30 – Car grand confort – Tarif 55 euros pour les adhérents (tout compris).
Inscription à partir de ce jour par mail (contact@tous-les-marins.org) – et ensuite confirmation par l’envoi du paiement par chèque ou lors de nos permanences le 22/3 au Pradet ou le 24/3 La Valette du Var. Places limitées tel 07 66 77 14 47.


PLACE ALEXANDRE LOFI AU CENTRE D’INSTRUCTION NAVAL DE BREST
Récemment, a eu lieu à Brest, l’inauguration de la place Alexandre Lofi. Mais qui est cette personne ?
Nous avons déjà évoqué dans nos colonnes le passé d’Alexandre LOFI fidèle second du commando Kieffer lors de la dernière guerre. Il repose au cimetière de Cuers (Var). En fin de carrière l’officier en chef des équipages Alexandre LOFI a été affecté à TOULON. Sa fille Denise, adhérente de l’ANMAM, a été reçue récemment par le capitaine de vaisseau Sébastien HOUEL, commandant le centre d’instruction naval, pour inaugurer une place à l’école des mousses au sein du CIN BREST qui portera désormais le nom de place Alexandre Lofi. Cette cérémonie a eu lieu en présence des jeunes mousses qui ont pu entendre le récit de ce héros.

 

PAS DE CRISE DANS LE BENEVOLAT
Chiffres clés du bénévolat.
Près d’un Français sur 4 pratique le bénévolat et donne de son temps au travers d’une structure associative. La majorité des bénévoles œuvrent dans des secteurs comme le sport, la culture, les loisirs ou l’action sociale, tandis que d’autres œuvrent pour la défense de droits ou de causes, tels la protection de l’environnement, etc…

Pas de crise du bénévolat
Une étude toute récente de France Bénévolat, réalisée en partenariat avec le Crédit Mutuel (« L’évolution de l’engagement bénévole associatif en France, de 2010 a` 2019 »), montre qu’environ 20 millions de personnes, soit 38 % de la population des 15 ans et plus « donnent du temps gratuitement pour les autres ou pour contribuer à une cause », « maintenant », dont 13 millions dans une association 2 millions seulement dans une autre organisation (syndicale, politique ou religieuse), 5 millions seulement dans un bénévolat direct de proximité hors famille ou structure associative. Selon cette même étude, le bénévolat en association est passé de 23 % des Français en 2010, à 25 % en 2013 et 2016, et a fléchi légèrement depuis, à 24 % en 2019.
Ce qui conduit certains à parler de crise, c’est l’évolution profonde du bénévolat, avec des bénévoles plus exigeants, à la recherche de sens, désireux de voir l’utilité concrète de leur action, hésitant à s’engager régulièrement et dans la durée… Si 71% des bénévoles associatifs se déclarent « réguliers » en 2019, ils étaient 80% en 2010 ! L’Insee, en 2013, comptait 21 millions de membres d’associations (adhérents, parmi lesquels certains sont bénévoles, d’autres pas, tandis que des non adhérents peuvent être bénévoles), avec un taux d’adhésion pratiquement stable depuis 30 ans (42 % des 16 ans et plus). Pour cet institut le nombre de participations bénévoles s’est élevé à 23 millions, dont 21 % dans les associations employeuses, étant précisé qu’un même bénévole peut participer à l’activité de plusieurs associations. « Trente ans de vie associative : Une participation stable mais davantage féminine », Insee Première, n° 1580, janvier 2016.
Quant à Lionel Prouteau il comptait, en 2017, 22 millions de bénévoles en « organisations », « au cours des 12 derniers mois », 43% de la population âgée de 18 ans et plus.
Des chiffres qui diffèrent d’une enquête à l’autre selon le champ de l’enquête (« organisations ou associations, pour « les autres ou pour une cause », ou y compris pour la défense d’intérêts particuliers…), pratique du bénévolat « maintenant » ou « dans les 12 derniers mois », et selon la méthode : déclaration spontanée ou relance par un enquêteur…
Le baromètre France Bénévolat / IFOP / Crédit Mutuel est réalisé exactement sous la même forme de 2010 à 2019, permettant un suivi homogène.
Cette zone de flou des chiffres s’explique par les différences de méthode, mais aussi, et surtout, par le fait que la loi ne donne pas de définition du « bénévole » ou du « bénévolat ».
Seuls certains textes évoquent, mais sans le définir, le bénévole.
Le bénévolat est un choix libre et volontaire, expression forte, de la liberté d’association et le bénévole lui-même, ne se déclare pas toujours comme tel, selon les circonstances, la façon dont il est interrogé… et l’idée qu’il se fait du bénévolat, de l’engagement…

COMMENT ADHERER A L’ANMAM
La secrétaire de l’association nationale de marins et anciens marins (ANMAM) nous prie de faire connaître à nos nombreux lecteurs que pour adhérer, il suffit de se rendre sur la première page du site (https://www.tous-les-marins.org) – En bas de la page d’accueil, il y a un bouton « adhérer » et en cliquant dessus, vous avez accès à un formulaire en ligne qu’il suffit de remplir avec soin.
Si vous avez des difficultés à vous connecter, vous pouvez joindre le 07 66 77 14 47 (heures de bureau) pour faire votre démarche par téléphone.
Contrairement à ce qui se pratique par ailleurs, les adhésions à l’ANMAM sont valables un an à compter de la date de souscription (de date à date) et non pas par année civile ce qui permet de souscrire à tout moment de l’année sans être pénalisé(e). C’est un « plus » qu’il fallait savoir

LES DRONES : L’AVENIR
Le 1er février dernier, Naval Group et Icarus Swarms ont officialisé un partenariat afin de développer la technologie des essaims de drones. L’objectif est de déployer simultanément une multitude de drones, afin de former un essaim pour des missions d’attaque et de défense. Ils pourraient notamment être utilisés sous l’eau et dans le ciel, afin d’empêcher la détection d’un sous-marin durant une plongée ou une remontée. Des essais sont déjà en cours et des simulations d’attaques mettant en œuvre 10 à 100 drones ont été réalisées (Opex360).

LA MARINE POLONAISE
Selon une déclaration du ministre de la Défense de Pologne, le pays prévoit d’acquérir 3 dragueurs de mines de classe Kormoran-II supplémentaires dans le courant de l’année 2022. Le contrat doit être attribué d’ici le mois de juin. Les navires de classe Kormoran-II ont une longueur de 58 mètres, un déplacement de 850 tonnes, et emportent 45 membres d’équipage. La Pologne dispose déjà de 3 bâtiments de cette classe (NavalToday).

ARC DE TRIOMPHE LE VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2022
Une cérémonie de ravivage de la flamme de la Nation sous l’Arc de Triomphe à PARIS et un dépôt de gerbe par l’ANMAM sont prévus le 9 septembre 2020 à 17 h 30 et déjà nous avons 5 inscrits. Pour mieux organiser cette cérémonie, merci de vous positionner assez tôt. (contact@tous-les-marins.org)
Les renseignements leur seront donnés sur les formalités à accomplir. Exceptionnellement, cette cérémonie aura lieu le vendredi 9 septembre soir car le lendemain des manifestations sociales sont déjà prévues et peuvent perturbées notre commémoration de recueillement.

MUSÉE DE LA LEGION ETRANGERE
Le 16 juin 2022, nous avons réservé notre journée pour visiter le musée de la Légion Étrangère à Aubagne. Nous vous proposons de vous y rendre en vous inscrivant par mail (contact@tous-les-marins.org) pour prendre rang. Ensuite vous recevrez le programme complet de la journée ainsi que le tarif de la journée qui prévoit également la visite du musée de l’aviation de Saint-Victoret avec le repas du midi entre nous. Belle journée à prévoir riche en enseignement et culture patriotique. Le tarif associatif permet au plus grand nombre d’y participer.

Musée de la Légion étrangère
Le musée de la Légion étrangère, situé à Aubagne, présente l’histoire et les faits d’armes de cette Institution au travers de ses collections et expositions. Il accueille chaque année de nombreux visiteurs, ainsi que des scolaires et des expositions temporaires.
Bâti entre 1964 et 1966, le Musée de la Légion étrangère possède l’appellation « Musée de France ». En 2003, la Société des Amis du Musée de la Légion étrangère (SAMLE) est créée afin d’apporter une aide financière et juridique. Mais c’est entre 2011 et 2013 que le musée change de dimension puisqu’il est entièrement modernisé et que sa surface est doublée.
A l’intérieur, une exposition permanente sur l’histoire de la légion côtoie des exposition temporaires de qualité. Ne ratez surtout pas la crypte et la salle d’honneur, inscrites au titre des Monuments Historiques comme le Monument aux Morts et la voie sacrée!
Installé depuis 1966, à Aubagne, au sein de l’ancien domaine du château de La Demande, agrandi et rénové de 2011 à 2013, le Musée de la Légion étrangère est l’unique musée d’histoire militaire de la région marseillaise. Il invite chacun à découvrir cette institution de renommée mondiale et ces étrangers venus servir la France.

LES ANCIENS MARINS D’ANNONAY (Ardèche) DANS LE VAR
Ce dernier week-end une délégation bien sympathique des anciens marins de l’ANMAM de l’Ardèche conduite par Christian TROUILLER, s’est rendue à TOULON pour deux jours à la rencontre des membres de l’ANMAM.
Le président François RAIMOND l’a accueillie dès le samedi matin et après avoir effectué quelques emplettes en ville, le temps libre permettait aux volontaires de déambuler dans les allées du marché provençal du cours La Fayette, cher à Gilbert Bécaud, qui en a fait une chanson encore fredonnée aujourd’hui. Cette joyeuse équipe a partagé un repas sur le port de Toulon par un temps printanier très agréable. L’après-midi était réservée à la visite de la rade à bord d’un bateau prévu à cet effet avec vue sur les bateaux de guerre malgré l’absence d’un bon nombre d’entre eux.
Après une nuit passée dans une chaîne hôtelière du centre-ville, Il était prévu se rendre au local de l’ANMAM au Pradet au repas pris en commun à la brasserie du Pin de Galle au Pradet (centre IGESA) où une table de 20 couverts était montée pour un moment convivial qui permettait de mieux se connaître. Rappelons que Christian TROUILLER (Ardèche) est un spécialiste des maquettes et modèles réduits navigables et en a fait une passion. Il a l’âme d’un vrai marin. Merci aux ardéchois d’être venus à TOULON pour se remémorer les années sous l’uniforme et vivre le temps d’un instant un pèlerinage entre anciens devant la plaque de Miquette notamment. Beau moment aussi lors des échanges de cadeaux (liés à la marine) et le président François RAIMOND s’est promis de rendre visite en retour à ses amis de l’Ardèche pour un week-end tels qu’on les aime qui nous font revivre des moments que personne ne peut nous voler.
Vers 16 h 30 les ardéchois ont repris le chemin du retour avec une pointe de regret de quitter ce beau département du Var. Ce n’est qu’un « Au revoir ».
Rendez-vous est donné à Dijon pour l’assemblée générale annuelle début Juin.
Nous reviendrons sur cette escapade dans votre prochaine note d’information.

A la semaine prochaine (semaine 14).
B
onne lecture et vous êtes autorisés à diffuser cette lettre d’information autour de vous.
Le comité de rédaction.
(07 66 77 14 47)