Accueil | Le suicide de la flotte Française à Toulon

Le suicide de la flotte Française à Toulon

Le suicide de la flotte Francaise à Toulon

Il faut se souvenir pour transmettre à nos jeunes, qui de nos jours, ont d’autres centres d’intérêts. La  lecture de l’ouvrage : « le suicide de la flotte française à Toulon » de Henri Nogueres, donne des dates, des faits, de l’atmosphère du moment qui aide à comprendre et des choix politiques et des divergences des militaires, de l’analyse des experts.

L’avantage de cet ouvrage est qu’il peut se lire par petits morceaux. Alors comprendre le passé peut aider à vivre le présent et mieux appréhender le futur. Il est à souhaiter que, de nos jours, nos amiraux aient l’aptitude aux bonnes décisions car sans conflit militaire (par bonheur) depuis plus de 80 ans sur le territoire français et proches de nos côtes, ils ne sont pas rompus à ces situations délicates car les décisions prises seront au niveau parisien et le contexte ne sera plus du genre  » baïonnette au canon » ou « bataille navale » à l’abordage.

Les opérations militaires d’aujourd’hui concernent plus les généraux pour des Opex. Mais c’est un avis évolutif de jour en jour et c’est la raison pour laquelle il faut s’informer pour ne pas subir naïvement. N’oublions pas notre force de dissuasion (mer et terre) pour se faire respecter mais d’autres puissances se dotent de l’outil nucléaire. Alors informons nos jeunes de notre capacité d’agir sur la scène mondiale.

Le devoir de mémoire figure dans notre objet social de nos statuts. Un avis n’engage pas l’auteur car, me semble-t-il, il ne sera pas appelé à prendre part aux décisions. Enfin les morts comptés à chaque conflit sont remplacés aujourd’hui par des virus… Encore une autre guerre qui dégage les militaires des décisions à prendre mais implique les scientifiques.  Alors qui vivra, verra…. Restons positifs car il y a toujours une issue.