Accueil | Le chant des arpètes de Saint-Mandrier

Le chant des arpètes de Saint-Mandrier

Nos anciens ont tracé la route

Elle mène vers l’avenir

L’apprenti jamais ne doute

De la valeur du mot servir ;

Travaillons, nous servons la France,

Travaillons de tout notre cœur,

Mécanicien, ta récompense,

Elle est déjà dans ta valeur

Refrain

Quelle est belle, belle, la chanson,

De la forge, des tours, des machines !

Elle est joyeuse et nous l’aimons,

Car c’est le cœur de la Marine

Qui bat dans le fer et l’acier,

A l’école de Saint-Mandrier.

 

Que le ciel soit bleu ou qu’il vente,

La mer scintille au pied des monts

Le matin le clairon chante

Chante le jour, debout garçon !

Le travail est là qui t’appelle

Souris un bon coup et va-t’en

La vie est longue, rend la belle,

Mets-y la joie de tes vingt ans.

 

Écoute le souffle qui gronde,

Apprenti, tu pourras demain,

Mener fier, de par le monde,

Ton bâtiment de tes deux mains.

Quand, là-bas, le sac sur l’épaule

Tu briqueras toutes les mers

Loin des murs blancs de ton école

Pense au clairon des matins clairs…