Accueil | Edition 2021

Edition 2021

Transat Jacques Vabre
La Transat Jacques Vabre, qu’on peut également nommer la route du café, est une course transatlantique qui se déroule tous les deux ans depuis 1993. Pour cette année 2021, nous allons suivre la 15ème édition de la course.

L’équipage du bateau se compose de deux marins. Uniquement, pour la première édition, la course s’est déroulée en solitaire. Le départ de celle-ci a été donné depuis le port du Havre et les participants sont arrivés en Colombie dans le port de Carthagène.
Depuis sa création, la course a vu plusieurs ports sud-américains accueillir l’arrivée des bateaux. En effet, celle-ci se faisait dans le port de Carthagène, en Colombie, jusqu’en 1999, puis dans le port de Salvador de Bahia au Brésil jusqu’en 2007, en passant par le port de Puerto Limon au Costa Rica jusqu’en 2011. Entre temps, les arrivées ont oscillé dans plusieurs villes brésiliennes comme Itajai et Salvador de Bahia.
Le temps moyen pour réaliser la traversée de l’Atlantique entre la France et l’Amérique du Sud est estimé à une quinzaine de jours. Pourtant, lors de la 13ème édition, le record de temps a été établi par Thomas Coville et Jean-Luc Nelias sur leur bateau Sodebo Ultim, qui ont effectué la traversée en 7 jours, 22 heures, 7 minutes et 27 secondes. Ce record est toujours d’actualité.
Pour l’édition 2021, pour la première fois, l’arrivée se fera en Martinique, dans la baie de Fort de France.

VEAU Antoine

1ère semaine de course :
Le départ de la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre a été donné le dimanche 7 novembre 2021.
En première partie de semaine, François Gabart et Tom Laperche ont pris les commandes de la course sur leur bateau SVR-Lazartigue dans la catégorie Ultim.
Pour la catégorie Imoca, ce sont les skippers Charlie Dalin et Paul Meilhat sur leur bateau Apivia qui sont en tête de la course.
Malheureusement pour Louis Burton et Davy Beaudart, qui avaient fait un beau départ et qui pointaient en 2ème position en début de semaine, ils ont été victimes d’un démâtage sur leur bateau Bureau Vallée.
Après six jours passés en mer pour les skippers de la Transat Jacques Vabre, partie dimanche dernier, la lutte est rude dans toutes les catégories, pour prendre la tête de la course.
En ce samedi 13 novembre, dans la catégorie Ultim, qui naviguent désormais à l’Ouest du Cap-Vert, on retrouve le Maxi Edmond de Rothschild en tête, avec à son bord les skippers Franck Cammas et Charles Caudrelier. Ces derniers réfléchissent à la meilleure manière d’amorcer le fameux Pot-au-Noir, redouté par tous les binômes.
Dans la catégorie Imoca, le bateau LinkedOut de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière distance d’une vingtaine de nœuds ses poursuivants, les bateaux Apivia et Charal. Sur la journée de la veille, on a pu voir le bateau Sodebo 3 de Thomas Coville et Thomas Rouxel revenir en course. Les deux skippers comptent environ 500 milles de retard sur la tête de course.
La lutte est acharnée pour les catégories Class40 et Ocean Fifty, où des changements de leaders sont à prévoir dans les prochains jours. En effet, du côté des Ocean Fifty, rendus au large de la Mauritanie, les équipages de Primonial et de Koesio se disputent toujours la tête du classement. Dans la catégorie Class40, c’est l’équipage de La Manche #EvidenceNautique qui mène les débats, devant une flotte de binômes composées de plusieurs bateaux tels que Redman, Edenred, Lamotte Module Création, Banque du Léman et Volvo.

VEAU Antoine

Qui franchira la ligne d’arrivée de Fort-de-France en premier ? Depuis ce week-end, il ne fait plus aucun doute que les premiers bateaux arriveront mardi au large de la capitale martiniquaise. Certes, mais des Ocean Fifty ou des Ultimes, qui aura le premier les honneurs de la ligne ? Il s’agit de la principale interrogation de ce lundi au premier pointage de la Transat Jacques-Vabre. Et à en croire la distance qui sépare les leaders de l’arrivée, tout laisse désormais penser que la première des classes engagées qui arrivera à Fort-de-France sera les Ocean Fifty. Et très probablement le tandem composé de Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial), qui comptait lundi matin 55 milles d’avance sur ses poursuivants Erwan Le Roux et Xavier Macaire (Koesio), et ce à seulement 364,4 milles de l’arrivée.

Voile – Transat Jacques-Vabre : Rogues et Souben arriveront-ils avant Cammas et Caudrelier ?

© Fournis par Sports.frVoile – Transat Jacques-Vabre : Rogues et Souben arriveront-ils avant Cammas et Caudrelier ?

Cammas et Caudrelier ont mis le turbo, mais est-ce que cela sera suffisant ?

Un temps attendus les premiers de cette édition à laquelle ils devraient sauf surprise inscrire eux aussi leurs noms au palmarès, Franck Cammas et Charles Caudrelier, à bord du Maxi Edmond de Rothschild, pourraient donc finalement être devancés à Fort-de-France. A moins que les deux hommes, qui donnaient l’impression d’avoir appuyé sur l’accélérateur ces dernières heures, augmentent encore la cadence. Lundi à 8h00, le duo, toujours nettement devant (Le Cléac’h et Escoffier accusaient 356,31 milles de retard) se trouvait à seulement 564,1 milles de l’arrivée. Toutefois, qu’ils arrivent ou non avant les Ocean Fifty, le succès de Cammas et Caudrelier, intouchables depuis le départ dans la classe Ultime, n’en restera pas moins éclatant. Alors si, en plus, ils arrivent avant tout le monde.

Franck Cammas et Charles Caudrelier (Gitana) ont remporté ce mardi la 15e édition de la Transat Jacques-Vabre, dans la catégorie Ultim, la plus prestigieuse, en franchissant la ligne d’arrivée en Martinique.

L'Ultim Edmond de Rothschild de Franck Cammas et Charles Caudrelier peu après le départ de la Transat Jacques Vabre, au large du Havre le 7 novembre 2021© Sebastien SALOM-GOMIS © 2019 AFP L’Ultim Edmond de Rothschild de Franck Cammas et Charles Caudrelier peu après le départ de la Transat Jacques Vabre, au large du Havre le 7 novembre 2021.
Franck Cammas et Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild, Team Gitana) ont remporté mardi la Transat Jacques Vabre dans la catégorie Ultim, celle des bateaux de course les plus rapides au monde, après 16 jours de mer. Le duo français a coupé la ligne à Fort-de-France, en Martinique, au lendemain de l’arrivée de trois bateaux de la catégorie des Ocean Fifty, des multicoques de 15 mètres de long qui avaient un parcours un tiers plus court que les Ultim (maxitrimarans volants de 32 m de long) lors de cette course en double regroupant différents types de bateaux. Cammas et Caudrelier ont franchi la ligne à 10h16 heure locale (15h16 heure de Paris) pour s’imposer en 16 jours et 01 heure, accompagnés de dizaines de petits bateaux dans une baie baignée de soleil. Ils sont arrivés en Martinique douze heures après le tandem Sébastien Rogues/Matthieu Souben (Primonial), victorieux en classe Ocean Fifty.

Classement dans les différentes catégories
Après 15 jours passés en mer pour les premiers skippers de la Transat Jacques Vabre, ils ont enfin pu regagner la terre ferme en début de semaine dernière, et les arrivées se sont enchainées dans la baie de Fort de France sur le reste de la semaine.
Après les victoires de Sébastien Rogues et Matthieu Souben sur leur bateau Primonial dans la catégorie Ocean Fifty en 15 jours, 13 heures, 27 minutes et 14 secondes, ce sont les skippers Xavier Macaire et Erwan Le Roux qui arrivent en deuxième position sur le bateau Koesio, à 2 heures, 27 minutes et 58 secondes des vainqueurs. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Sam Goodchild et Aymeric Chappellier sur leur bateau Leyton, à heures, 48 minutes et 29 secondes des premiers.
Dans la catégorie Ultim, l’équipage constitué de Franck Cammas et de Charles Caudrelier sur leur Maxi Edmond de Rothschild est arrivé en première position, après 16 jours, 1 heure, 49 minutes et 16 secondes passés en mer. Suit en deuxième position le bateau SVR-Lazartigue de François Gabart et Tom Laperche, arrivé presque huit heures après les vainqueurs. On retrouve sur la dernière marche du podium l’équipage du bateau Banque Populaire XI, avec à son bord les skippers Armel Le Cleac’h et Kevin Escoffier, à 8 heures, 50 minutes et 4 secondes des vainqueurs.
En Class40, l’équipage composé d’Antoine Carpentier et de Maxime Sorel pointe à la première place sur leur bateau V and B, après 17 jours, 10 heures, 44 minutes et 15 secondes sur l’eau. La victoire s’est jouée dans un mouchoir de poche puisque leurs dauphins Arthur Le Vaillant et Aymeric Chappelier sur AINA Enfance et Avenir, sont arrivés seulement 1 heure, 1 minute et 57 secondes après eux. Les troisièmes les suivaient également de très près car le bateau Imerys de Pablo Santurde Del Arco est passé sur la ligne d’arrivée avec un retard de 5 heures, 58 minutes et 41 secondes sur les vainqueurs de cette catégorie.
Dans la catégorie Imoca, c’est bien l’équipage du bateau LinkedOut piloté par Thomas Ruyant et Morgan Lagravière qui est arrivé jeudi peu avant 15h. A bord de leur monocoque LinkedOut, le duo de skippers remporte ainsi la 15e édition de la Transat Jacques Vabre dans leur catégorie. Ils devancent alors leurs poursuivants Charlie Dalin et Paul Meilhat sur Apivia arrivés dans la journée de vendredi, ainsi que Jeremie Beyou et Christopher Pratt sur Charal qui ont franchi la ligne d’arrivée samedi aux alentours de 4 heures 30 du matin, après 19 jours, 14 heures, 59 minutes et 36 secondes de course.
Cette victoire est la première pour les deux hommes sur cette course mythique. Thomas Ruyant n’avait jamais fait mieux qu’une quatrième place en 2015, et Morgan Lagravière avait fini à la troisième place en 2017.
Le duo, qui a passé 72% de la course en tête était cité parmi les favoris au départ du Havre et a bouclé la régate en 18 jours, 1 heure, 21 minutes et 10 secondes, avec une vitesse moyenne de 15,45 nœuds.