Accueil | Congrès annuel de la FNAM

Congrès annuel de la FNAM

C’est à Nancy que la FNAM (fédération nationale André Maginot) a choisi de faire son congrès annuel les 7 et 8 septembre 2021. Beau choix car cette ville a un passé militaire et aussi touristique avec sa place Stanislas classée monument préféré des français en 2021. 
A propos de Stanislas, c’est aussi le prénom de notre porte drapeau qui a accompagné le président  pendant ces deux jours de congrès. En effet, Stanislas KASIELSKI de Faulquemont (Moselle) est adhérent de l’ANMAM et comme voisin (57/54) a accepté de devenir le porte drapeau de notre belle structure associative pour la circonstance. Et il a été heureux d’honorer cette fonction ô combien prestigieuse. C’est le président qui lui a confié le drapeau qui a voyagé de TOULON à NANCY.

Le président François RAIMOND et le porte drapeau Stanislas KASIELSKI

L’ANMAM est adhérente à la FNAM et a ce titre était conviée aux travaux du congrès.

Ces deux jours ont inclus l’assemblée générale annuelle avec votes des résolutions , les débats, la partie commémorative, des informations, etc. Mais le plus important est l’accueil qui a été fait à l’ANMAM par les officiers généraux de la FNAM qui ont apprécié que des anciens marins se joignent à eux. Ce fut facile tellement le caractère convivial de cette structure est ancré.                

Nous avons donc profité de ce congrès pour finaliser notre adhésion au sein de cette structure nationale. Stanislas KASIELSKI et moi même étions entre de bonnes mains. 

C’est lors des pauses ou des repas que la relation s’est montrée encore plus chaleureuse, car la présidente des relations avec les associations avait souhaité nous avoir à sa table pour faire connaissance.

 Le repas des présidents était aussi une occasion de saluer ou de faire la connaissance de responsables associatifs des autres armes.

Ce qu’il faut retenir: la maison est accueillante et tient la route donc notre arrivée en son sein ne peut être que bénéfique.

Par bonheur, nous avons été hébergés dans un hôtel tout proche du centre des congrès.

C’est le maire de Nancy (Mr Mathieu KLEIN) qui a ouvert les hostilités. Nous avons bénéficié également de l’intervention de la ministre à la mémoire et aux anciens combattants, et de la directrice générale de l’ANACVG.

La soirée de gala permettait de faire quelques pas de danse et à chaque repas nous étions en extase devant le menu proposé tellement le centre des congrès a voulu nous accueillir avec faste.

Un congrès a quelquefois du bon car après l’effort le réconfort. 

L’an prochain (1 et 2 juin 2022) il se déroulera à Saint-Etienne et nous y serons avec certains d’entre vous si cela peut vous plaire. 

Entre structures nationales on devrait se comprendre.

Amicalement.